L’assurance professionnelle n’est obligatoire que pour certaines professions libérales. À savoir les avocats, agents immobiliers, architectes, médecins, etc. Cependant, pour les entreprises, la souscription à une assurance professionnelle permet d’assurer une meilleure protection financière plus à l’entreprise ainsi qu’aux clients. En effet, aucune entreprise n’est à l’abri des éventuelles erreurs et maladresse même les plus professionnelles.

Comment comprendre l’assurance professionnelle ?

Il s’agit plus exactement d’une assurance responsabilité civile professionnelle. Ce type d’assurance couvre les dommages matériels, corporels et immatériels. Les dommages matériels comprennent par exemple :

  • Destruction des infrastructures
  • Dommages causés aux propriétés avoisinantes

Les dommages corporels :

  • Les blessures subies par un employé durant son travail
  • Blessures causées à un tiers par un accident

Les dommages immatériels :

  • Perte financière causée par une erreur
  • Frais de justice si une plainte a eu lieu

La souscription à une assurance professionnelle est nécessaire puisqu’une petite erreur de votre part pourrait causer de graves pertes financières et une baisse de crédibilité dans le cas où elle ne serait pas efficacement couverte. Elle est d’autant plus importante lorsque le professionnel fournit des services qui peuvent s’accompagner de risques considérables sur la situation financière d’un client ainsi que la santé des employés.

Variation du prix de l’assurance professionnelle

En effet, le coût de la souscription à ce type d’assurance n’est pas identique pour tous les professionnels. Toutes les professions ont leurs particularités et d’autres seront plus exposées à certains risques spécifiques que d’autres. C’est notamment le cas des comptables pour les risques financiers.  Et même pour des professions identiques, le tarif différera en fonction de plusieurs facteurs tels que :

  • Le chiffre d’affaires
  • Le nombre d’employés
  • La taille du cabinet ou entreprise
  • L’importance et étendue des garanties.

Pour plus de précision le niveau de garantie dont vous aurez besoin, faites appel à des experts en assurances pour évaluer votre risque de sinistre. De cette façon, vous éviterez les dépenses inutiles et vous pourrez même faire des économies.

Tarifs pour les auto-entrepreneurs

assurance professionnelle

Pour une meilleure protection de l’entreprise, il est conseillé aux auto-entrepreneurs de souscrire à une assurance auto-entrepreneur qui reprend les garanties offertes par une assurance professionnelle. En effet, une simple négligence pourrait s’avérer fatale pour une entreprise, d’où l’importance de la souscription.

L’assurance auto-entrepreneur offre plusieurs formules de garanties :

  • Responsabilité civile : pour se protéger des pertes financières causées par les dommages et intérêts dus en cas d’accident causé par un véhicule de l’entreprise
  • Perte d‘exploitation : versement d’une indemnité pour compenser les diminutions du chiffre d’affaires, régler les charges fixes, etc.
  • Multirisque professionnelle : couvre les risques matériels, corporels et responsabilités.
  • Protection juridique : prévention des litiges et simplification des règlements des litiges par le biais d’une procédure amiable.

Il faut savoir prendre des risques pour être un auto-entrepreneur. Cependant, il vaut mieux parer à certains risques spécifiques avant de se lancer dans une activité d’entrepreneur individuel. C’est pour aider à alléger le poids de ces risques que les différentes formules de garanties des assurances auto-entrepreneurs ont été établies. Faites appel à des experts pour évaluer les risques auxquels votre activité est exposée afin de faire des économies.